Notre équipe 2016-2017

Membres du conseil d’administration

Danyèle Vachon, M.Sc., présidente-fondatrice

Danyèle Vachon, M.Sc., présidente-fondatrice

Il n’est pas bon de croire que toutes les créatures existent pour le bien de l’existence humaine. Au contraire, tous les êtres ont été créés, eux aussi, pour leur propre bien et non pour celui de quiconque. MOISE MAIMONIDE

Marjorie Savard, trésorière

Marjorie Savard, trésorière

Tu deviens responsable pour toujours de ce que tu as apprivoisé. ANTOINE DE SAINT-EXUPÉRY

Frances Edward, secrétaire

Frances Edward, secrétaire

L’éducation est l’arme la plus puissante que l’on puisse utiliser pour changer le monde. NELSON MANDELA

Françoise Thibert

Françoise Thibert, administratrice

Il n’y a que la vanité et la désinvolture de l’homme pour croire qu’un animal est muet parce que nos perceptions limitées ne nous permettent pas de l’entendre. MARK TWAIN

Céline Goldschmitt, TSA, vice-présidente

Céline Goldschmitt, TSA, administratrice

Les oiseaux sont responsables de trois au moins des grandes malédictions qui pèsent sur l’homme. Ils lui ont donné le désir de grimper aux arbres, celui de voler, celui de chanter… BORIS VIAN

Haut ↑

Membres des comités

Révision et traduction des textes


Gestion du site Internet et Facebook


Procédures de quarantaine


Experts et partenaires membres de soutien


Coalition pour la défense des animaux exotiques en captivité
CDAEC-Logo_final
Très concernés par l’adoption de la Loi visant l’amélioration de la situation juridique de l’animal, qui inclut une nouvelle Loi sur le bien-être et la sécurité de l’animal (c. B-3.1), quatre organismes œuvrant au Québec ayant comme intérêt les conditions de garde des animaux exotiques en captivité — la CO-ESP, PIJAC Canada, la SPCA de Montréal et le Centre Vétérinaire Laval — ont formé en 2016 la Coalition pour la défense des animaux exotiques en captivité (CDAEC).

La CDAEC a pour mission de faire assurer une protection juridique égale et adéquate pour tous les animaux en captivité au Québec, et pour mandat d’évaluer la place qui devrait être réservée aux animaux en captivité dans nos lois québécoises, notamment les animaux exotiques. Ses objectifs sont de diffuser les données faisant état de la situation problématique actuelle, avec recommandations visant à améliorer la protection des animaux exotiques en captivité, de sensibiliser, et de faire des représentations auprès du gouvernement du Québec afin qu’il corrige la situation. Il faut que les animaux exotiques en captivité soient tout autant protégés que les animaux domestiques et tous les autres animaux.

CO-ESP - Logo 2

Haut ↑