A Basic Guide on Choosing a Cage for Your Pet Bird / Guide pratique quant au choix d’une cage pour votre oiseau de compagnie

LKeeltyBy Lisa Keelty
Lire la traduction française  →

Choosing the right cage for your avian companion can have a huge impact on their health and behaviour. The general rule is that bigger is always better; the larger the cage you acquire the more you and your bird will get out of your investment. In the wild birds have limitless space available to them but at home this is a whole different story.

For passerines (finches, canaries, softbills, etc.) the cage needs to be as big as possible to allow for proper flight, exercise and territory per pair. A smaller bird doesn’t mean a smaller cage. The bars on the cage should be at least 50% vertical to allow for proper grip along them and should be thin metal with a spacing of no more than a quarter of an inch to allow for adequate viewing and prevent escape. Ideally feeders should be accessible from the outside to help minimize stress during cage maintenance.

For psittaciformes (parrots, parakeets) the cage should be as big as possible but at least large enough that if the bird opens its wings (unclipped) they should not touch each end of the cage. The bars should be at least 50% horizontal to allow for easy manoeuvring along the cage walls and the space between them needs to be small enough to prevent the bird from passing his head through, but large/strong enough to be durable. Bigger species of parrots may require cages with locking mechanisms on the doors to prevent escape.

All cages should be longer rather than very tall as 80% of the space in a tall cage will not be used; most birds like to stay at the highest perch rendering the majority of the enclosure useless. It should also allow enough space for accessories such as perches, toys, hide-a-ways, nests (if applicable) and movement. If you don’t have the space for a decent sized bird cage then a pet bird isn’t for you.

Where you place the cage is equally as important as the type of cage you buy. Cages should be placed in a well-lit, active area of the house where the bird(s) can see and hear people. A corner makes a great place since it gives some privacy and protection blocking two of the four sides of the cage walls. Never put a cage in a dark and lifeless area of the house such as a basement, bedroom or office as this is beyond boring for any parrot and may encourage contact calls and screaming. Passerines typically do not care as much about human presence and can be put in a quieter area of a home.

A cage should never be placed directly in front of a draft, near chemicals or cleaners (i.e., a kitchen can be a dangerous place when you cook with Teflon pans), or on the centre stage of all activity in the house. Nervous individuals may find themselves overwhelmed being in the middle of a living or family room and this may have a serious impact on their behaviour causing panicked reactions, feather plucking or over-vocalizations.

Small sleeping cages can be used for parrots and parakeets and are typically very beneficial for species that are prone to territorial behaviour (amazons, male cockatoos) and female birds caught in egg-laying cycles. These are basically small cages just large enough for the individual, a perch and food/water bowls. The cage is placed in a spare room such as a guestroom, extra bathroom, etc. Since most parrots need about 12 hours of sleep a day (and rarely get it) you can move your feathered friend into his little bedroom to make sure that he’s getting enough rest. This can drastically improve your pet’s mood the following morning, can reduce breeding behaviour and help establish a daily routine. These small cages can also double as an outdoor enclosure or carrier.

Spare rooms can be “bird proofed” and altered to create a sort of indoor aviary for passerines however it must be done meticulously to make sure that the room is indeed safe and sound for birds. It is important to realize that once a room is transformed into a walk-in aviary it will most likely need to be gutted and redone at the end of its use.

Below are some other simple guidelines when choosing a cage.

There should be no toxic metals or paint such as zinc or iron used to make the cage.

There should be no gaps large enough for the bird(s) to squeeze their head through, a big danger that can result in death.

Don’t buy antique bamboo/wooden cages as they are impossible to clean and disinfect.

Very active species such as caiques and lories should have much larger cages proportionate to their body size. Parrots with long tails such as macaws need extra room to accommodate their long rectrices and prevent them from breaking on bars and toys.

Never buy a round cage. They’re made to look good and that’s about it. They give no reference points for the bird, provide very little useable space (birds fly back and forth, not up and down), and are impossible to accessorize without creating a potentially messy environment. We don’t live in round houses or rooms, birds don’t live in round cages. Never buy a round cage for your pet bird.

Haut ↑

•    •    •

Traduction française par Danielle Veyre Piazzoli

Choisir la bonne cage pour votre compagnon à plumes peut avoir un énorme impact sur sa santé et son comportement. En règle générale, plus elle est grande, mieux c’est, et plus vous en aurez pour votre argent. Dans la nature, les oiseaux ont un espace illimité à leur disposition, mais cela est bien différent à la maison.

Pour les passereaux (pinsons, canaris, becs-fins, etc.), la cage doit être aussi grande que possible, afin que chaque couple dispose d’un espace suffisant de vol, d’exercice et de territoire. Un oiseau plus petit ne signifie pas une cage plus petite. Les barreaux de la cage doivent être au moins à 50 % verticaux, pour permettre aux oiseaux de s’y agripper. Les barreaux doivent être en métal mince avec un espacement n’excédant pas un quart de pouce, afin que les oiseaux puissent bien voir au travers sans pouvoir s’échapper. Quant aux mangeoires, l’idéal est qu’elles soient accessibles de l’extérieur, pour réduire le stress durant l’entretien de la cage.

Pour les psittaciformes (perroquets, perruches), la cage doit être aussi grande que possible, mais, au minimum, elle doit permettre à son occupant d’ouvrir ses ailes (non taillées) sans toucher les bords de la cage. Les barreaux doivent être au moins à 50 % horizontaux pour permettre à l’oiseau de manœuvrer facilement le long des parois de la cage. L’espace entre les barreaux doit être assez petit pour que l’oiseau ne puisse passer la tête au travers, mais les barreaux doivent être assez gros et solides pour être durables. Pour les grands perroquets, un mécanisme de verrouillage sur la porte peut être nécessaire pour les empêcher de s’échapper.

Toutes les cages doivent être plutôt longues que hautes, car 80 % de l’espace dans une cage haute ne sera pas utilisé, la plupart des oiseaux préférant rester sur le perchoir le plus élevé. Il doit aussi y avoir suffisamment d’espace pour des accessoires tels que les perchoirs, les jouets, les cachettes, les nids (le cas échéant) et les déplacements. Si vous n’avez pas l’espace nécessaire pour une cage de taille convenable, il faut renoncer à avoir un oiseau de compagnie.

L’endroit que vous choisissez pour la cage est aussi important que le type de cage que vous achetez. Elle doit être placée dans un endroit bien éclairé et animé, où l’oiseau peut voir et entendre les gens dans la maison. Un coin est parfait parce qu’il donne un peu d’intimité et de protection en bloquant deux côtés de la cage. Ne placez jamais une cage dans un endroit sombre et inanimé de la maison comme le sous-sol, une chambre ou un bureau. N’importe quel perroquet s’ennuiera tellement que cela l’incitera à appeler et crier pour garder le contact. Les passereaux ne se soucient généralement pas autant de la présence humaine et peuvent être placés dans un endroit plus tranquille de la maison.

Une cage ne doit jamais être placée directement devant un courant d’air, près de produits chimiques ou de nettoyants (par exemple, une cuisine peut être un endroit dangereux lorsque vous cuisinez avec des poêles en Téflon), ou dans un endroit où se situe le centre de toute l’activité de la maison. Les individus nerveux peuvent se sentir submergés au milieu d’un salon ou d’une salle de séjour. Cela peut avoir un impact grave sur leur comportement et créer des réactions de panique, engendrer le picage ou des vocalisations excessives.

Une petite cage pour dormir, juste assez grande pour un oiseau, un perchoir et des mangeoires contenant de la nourriture et de l’eau, peut être utilisée pour les perroquets et les perruches. Elles sont généralement très bénéfiques pour les espèces enclines au comportement territorial (amazones, cacatoès mâles) et pour freiner les pontes excessives chez les femelles. On peut la placer dans une chambre d’amis, une salle de bains supplémentaire, etc. La plupart des perroquets ont besoin d’environ 12 heures de sommeil par jour (et peuvent rarement les dormir). Si vous installez votre compagnon à plumes dans sa petite chambre à coucher, vous aurez l’assurance qu’il a suffisamment de repos. Cela peut radicalement améliorer son humeur du lendemain matin, réduire le comportement reproducteur et aider à établir une routine quotidienne. Ces petites cages peuvent aussi servir pour garder l’oiseau à l’extérieur ou pour le transporter.

Une chambre d’amis peut être transformée en une pièce adaptée aux oiseaux et devenir une sorte de volière intérieure pour les passereaux, mais cela doit être fait méticuleusement pour s’assurer qu’ils y sont vraiment en toute sécurité. Il faut être conscient que si une pièce est transformée en volière, il faudra probablement la refaire entièrement à la fin de son utilisation.

Vous trouverez ci-dessous quelques instructions simples pour choisir une cage :

Les matériaux de la cage ne doivent contenir aucun métal ou peinture toxique, comme le zinc ou le fer.

Il ne doit y avoir aucun espace assez grand pour qu’un oiseau puisse passer sa tête au travers. Cela représente un danger de mort.

N’achetez pas de cages anciennes en bambou ou autres bois, car il est impossible de les nettoyer et de les désinfecter.

Les espèces très actives, comme les caïques et les loris, doivent avoir des cages beaucoup plus grandes, proportionnellement à leur taille. Les perroquets à longue queue, tels que les aras, ont besoin d’espace supplémentaire pour leurs longues rectrices, afin d’éviter qu’ils ne les cassent sur les barreaux et les jouets.

Ne jamais acheter une cage ronde. Elles sont faites pour être jolies, et c’est tout. Les oiseaux n’y trouvent aucun point de repère, elles fournissent très peu d’espace utile, puisque les oiseaux volent d’avant en arrière, pas de haut en bas, et on ne peut y mettre d’accessoires sans créer un environnement potentiellement désordonné. Nous ne vivons pas dans des maisons ou des pièces rondes, les oiseaux ne vivent pas dans des cages rondes. N’achetez jamais de cage ronde pour votre oiseau.

Haut ↑

Laisser un commentaire