Étude perroquets gris d’Afrique / African Grey Parrot Study


Read the English text  →

2016 — Les vétérinaires Julie Hébert, DMV, ABVP (pratique aviaire), et Édouard Maccolini, DMV, IPSAV (médecine zoologique), résident ABVP (pratique aviaire), affiliés au Centre Vétérinaire Laval et partenaires de la CO-ESP, ont annoncé qu’ils amorçaient une étude visant à déterminer précisément la flore digestive des perroquets de compagnie québécois.

La 1re partie de l’étude se concentre sur les perroquets gris d’Afrique (le 1er participant étant d’ailleurs « Alex », le perroquet de Dre Hébert). Pour être inclus dans cette étude, l’oiseau doit être un perroquet gris d’Afrique âgé de plus d’un an, mangeant principalement de la moulée depuis plus de 6 mois. Il ne doit pas présenter aucun signe de maladie, incluant des problèmes de plumage. La participation à l’étude inclut un examen physique, un prélèvement sanguin pour analyses hématologiques, des radiographies réalisées vigile (sans anesthésie), et la collecte d’un échantillon de selles, le tout sans frais.

Les personnes intéressées à participer à l’avancée des connaissances sur les perroquets québécois sont priées de remplir le formulaire ci-joint (PDF) et de le retourner à : edouard.maccolini@cvlaval.com. Si leur oiseau peut être inclus dans l’étude, elles seront ensuite contactées par téléphone afin de convenir d’un rendez-vous.

Si les participants ne sont pas contactés dans les jours suivant la visite, cela signifiera que les résultats des analyses sont normaux. En cas d’anomalie, ils seront contactés dans les plus brefs délais et une consultation vétérinaire sera recommandée (à leurs frais) pour réexaminer l’oiseau et discuter des résultats et du plan de traitement éventuel. Si l’oiseau est suivi par un(e) autre vétérinaire, les résultats des examens lui seront transmis et le suivi pourra être assuré par ses soins.

Considérant les contraintes horaires reliées à l’étude, le/la vétérinaire et la technicienne ne pourront pas accorder aux participants le même temps que lors d’une consultation régulière. Ils se feront par ailleurs un plaisir de répondre aux questionnements des participants préalablement à leur rendez-vous.

Haut ↑

•    •    •

2016 — Veterinary practitioners Julie Hébert, DVM, ABVP (Avian Practice), and Édouard Maccolini, DVM, IPSAV (Zoological Medicine), ABVP Resident (Avian Practice), both affiliated to the Centre Vétérinaire Laval and associates of CO-ESP, have launched a research project to accurately describe the digestive bacterial flora of Québécois companion parrots, and they wish to invite parrot caretakers to include their bird in this study.

The first part of the study will focus on African grey parrots. Obviously, Alex Hébert-Maccolini will be the first subject! To be included in this study, the bird must meet the following criteria: An African grey parrot of at least one year of age, with a diet composed mainly of formulated pellets for a minimum of 6 months prior to the study. The parrot must be free of signs of disease, including feather issues. As a subject in this study, the bird will undergo a physical examination, blood tests, full body radiographs (without anesthesia), and fecal sampling for cytological and microbiological analyses, free of charge.

Given the time constraints of the veterinarian-technician team’s schedule and this study, the team will not be able to meet with the owners while the tests are being taken. The bird will be taken to the hospital ward for the procedures and returned to the owner within approximately 20-30 minutes. The team will be pleased to answer any questions participants may have prior to their appointment.

Persons interested in participating in the advancement of knowledge on our companion parrots are requested to fill the attached form (PDF) and to send it back to: edouard.maccolini@cvlaval.com.

Owners of birds selected to become a part of the study will be contacted by telephone to plan an appointment. If the owners are not contacted in the days following the tests, it will mean that the results are within normal reference values. However, should signs of illness be discovered, the owners will be contacted immediately and a veterinary consultation will be recommended (at their expense) to reexamine the bird, and to discuss the results of the analyses and a treatment plan. If the bird is monitored by another veterinarian, the test results will be forwarded to him/her so that he or she may manage the case.

Haut ↑

Laisser un commentaire